Pollution : capter le CO2 des villes grâce aux algues

16 Juin 2017

La start-up française Fermentalg a mis au point avec Suez des « colonnes Morris » d’un nouveau genre. Les grands cylindres ne sont plus creux mais remplis d’une eau peuplée de microalgues qui piègent le CO2 et libèrent de l’oxygène.

Des colonnes Morris pourraient servir à dépolluer les villes.

Ces puits imprégnés de microalgues pourraient aider à la dépollution des centres-villes © Fermentalg

La capacité de captation du CO2 des microalgues contenues dans une seule colonne serait équivalente à celle d’une centaine d’arbres : une tonne de CO2 en moins dans l’atmosphère chaque année ! Une première colonne dépolluante sera installée d’ici l’été 2017 place d’Alésia, dans le 14e arrondissement de Paris. Le test devrait durer un an minimum.

 

Pour en savoir plus :

http://www.sudouest.fr/2017/04/26/biotech-comment-fermentalg-et-suez-s-attaquent-au-co2-des-villes-3398725-2966.php

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir