Quand Airbnb restaure l’image des quartiers populaires

31 Mai 2019

Après avoir été décriés dans les médias, les quartiers populaires ne seraient finalement pas tant des « no go zone » que ce que l’on a voulu nous faire croire ?

 gare de Grigny.

La gare de Grigny. Crédit : Wikipédia

Une étude réalisée par l’agence Nouvelles marges, spécialisée dans le marketing territorial, nous révèle le succès des « quartiers » sur Airbnb. Au delà des clichés et des faits divers, ces quartiers en voie de renouvellement urbain sont plébiscités sur la plateforme de location de logement entre particuliers. Peu coûteux et bien desservis, ils offrent un compromis pour les voyageurs. Certains commentaires s’émerveillent même du « sentiment d’être dans le vrai Paris ». « Notre étude montre que plus les gens viennent, plus ils se rendent compte que ce qu’ils projettent sur ces quartiers n’est pas conforme à la réalité », analyse Jean-Pierre Papin, le directeur associé de l’agence Nouvelles marges.

Pour en savoir plus sur Airbnb

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir