Les bâtiments biosourcés, un levier pour la performance

Les bâtiments biosourcés, un levier pour la performance économique et environnementale de la construction

14 Sep 2021 | Lecture 3 min

La fabrication d’un matériau de construction engendre des conséquences sur l’environnement, depuis l’extraction des matières premières jusqu’à la gestion de sa fin de vie. Pour répondre aux enjeux de développement durable rencontrés par les acteurs du secteur du bâtiment, Karibati offre, depuis 2015, un accompagnement innovant visant à développer la filière du bâtiment biosourcé.

Ce pari prometteur nous a été expliqué plus en détails par Florian ROLLIN, co-fondateur de l’entreprise sociale. 

Pouvez-vous présenter Karibati et vos motivations à fonder l’entreprise ?

« Karibati est une entreprise créée il y a six ans. Nous y faisons du conseil, de l’accompagnement, de la formation, de la sensibilisation et de la R&D sur le sujet des bâtiments biosourcés, qui intègrent des matériaux à base de biomasse animale ou végétale. Nous travaillons avec l’ensemble des acteurs positionnés sur la chaîne de valeur de la construction durable, de l’amont agricole à l’aval bâtiment, et notamment les territoires, collectivités, filières agricoles, fabricants, aménageurs ou encore maîtres d’ouvrage.

A l’origine de la création de Karibati, il y a eu une volonté de l’ensemble des fondateurs d’essayer d’optimiser l’empreinte carbone du bâtiment sur la société. La logique de filière et de ressources est primordiale pour nous. »

Quelle est la plus-value de l’utilisation des matériaux biosourcés par rapport à des matériaux traditionnels ?

« L’utilisation de matériaux biosourcés engendre une meilleure performance économique et environnementale mais aussi une prise en compte du patrimoine social et culturel français.

La protection de l’environnement est au centre de notre activité. Les bâtiments biosourcés possèdent une empreinte carbone plus faible grâce au stockage du carbone par le végétal. Ensuite, on n’a pas de problématique d’épuisement de ressources, contrairement aux métaux et granulats traditionnels dont l’extraction pose un problème.

L’utilisation de matériaux biosourcés a un impact positif d’un point de vue économique également, et particulièrement au niveau local, via une production, transformation et mise en œuvre de ressources sur une zone géographique limitée. Les matériaux biosourcés permettent de réaliser des économies car ils sont à la fois moins énergivores au cours de leur exploitation et plus pérennes.

D’un point de vue social et culturel, l’utilisation de matériaux biosourcés permet de reconnecter l’acte de construire ou de rénover à des territoires et d’intégrer les savoir-faire industriels à des techniques locales.

L’utilisation des matériaux biosourcés entraîne également un meilleur confort pour les usagers et préserve leur santé grâce à une autorégulation des atmosphères d’intérieur, notamment de l’humidité, ce qui limite le développement de problèmes respiratoires. Ces matériaux sont également moins polluants pour l’air intérieur. »

Maison d’Assistantes Maternelles de Chaville (Elise Bou Aziz Architecte)

Maison d’Assistantes Maternelles de Chaville (Elise Bou Aziz Architecte)

A quoi sert le label « Bâtiment biosourcé » et comment l’obtenir ?

« Nous accompagnons des maîtres d’ouvrage qui se servent de ce label mis en place par le Ministère de l’Environnement. Un grand nombre d’entre eux s’y réfèrent pour indiquer leur ambition sur les projets qu’ils mènent. Il a pour avantage d’être simple dans sa conception : il s’agit de calculer la masse de matières biosourcées présente dans le bâtiment et de la rapporter au nombre de m² de surface de plancher d’une construction. Il n’y a donc qu’un seul indicateur : plus on a une quantité élevée de matière incorporée, plus on est haut dans le niveau du label (de 1 à 3, 3 étant le plus élevé).

Mais attention, il a pour désavantage d’inciter parfois à ajouter de la matière à la construction dans son ensemble. Même si ce sont des matières renouvelables, elles doivent être utilisées avec parcimonie, dans le cadre d’une conception plus sobre à tous les points de vue. »

Les Petites Rivières
+ 23 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir