Le Projet Mana, un serious game pour aider les collectivités à se protéger des inondations

6 Fév 2024 | Lecture 3 min

Face au risque d’inondations, qui touche aujourd’hui près d’une commune sur deux en France, les solutions fondées sur la nature s’imposent petit à petit comme la grande tendance à suivre. Et pour aider les territoires, les chercheurs de l’INRAE ont mis au point un serious game de co-construction afin de sensibiliser aux solutions fondées sur la nature (SFN).

Les récentes inondations dévastatrices dans la région des Hauts-de-France ont permis de remettre sur le devant de la scène ce risque majeur auquel sont confrontés nos territoires avec le réchauffement climatique.

Aujourd’hui, on sait que 46 % des communes en France, abritant 17 millions d’habitants, se retrouvent exposées à ce risque et que le réchauffement climatique augmente considérablement la fréquence et l’intensité de ces épisodes.

Au-delà de constituer un choc social pour les communautés touchées, les inondations représentent aussi un danger économique. En 30 ans, les inondations ont généré plus de 30 milliards d’euros de dommages économiques aux assureurs en France.

Dans cette dynamique préoccupante, la Fondation MAIF et INRAE, dans le cadre d’un programme dédié à la prévention des risques naturels, viennent de dévoiler un”serious-game” de co-construction.

Basé sur les solutions inspirées par la nature (SFN), ce jeu baptisé SIM-MANA se dresse comme une solution innovante pour aider les acteurs territoriaux à renforcer leur résilience face à la menace persistante des inondations.

Crédits : brazzo via Getty Images Signature

Crédits : brazzo via Getty Images Signature

Un outil de simulation aux bénéfices des solutions fondées sur la nature

Le jeu SIM-MANA offre une expérience de simulation captivante en utilisant une maquette 3D comme terrain de jeu. Son objectif est simple : protéger la ville virtuelle de LA VITA contre les inondations en planifiant des aménagements urbains à l’aide de différentes stratégies, notamment celles basées sur les Solutions Fondées sur la Nature (SFN).

À chaque tour du jeu (composé de 3 tours), les participants créent des projets d’aménagement en renforçant les solutions existantes ou en concevant de nouvelles approches plus respectueuses de l’environnement et de la biodiversité. Ils tiennent compte de divers indicateurs tels que les contraintes budgétaires, les intérêts politiques et économiques, et présentent ensuite leurs propositions devant le Conseil municipal. Deux options d’approbation sont possibles : la majorité ou le consensus.

Une fois l’accord obtenu, la simulation de l’aménagement projeté sur la maquette permet d’évaluer la fiabilité du projet et d’anticiper l’impact sur les populations en termes de dégâts matériels ou humains. Les ajustements nécessaires peuvent être apportés en temps réel lors du tour suivant, sensibilisant ainsi les participants à l’intégration des Solutions Fondées sur la Nature pour atténuer les risques d’inondation dans leurs communautés.

Crédits : georgeclerk sur Getty Images Signature

Crédits : georgeclerk sur Getty Images Signature

Les solutions fondées sur la nature : de nombreux avantages en ville

Un nombre croissant d’études indique que la nature pourrait jouer un rôle crucial dans la prévention des catastrophes naturelles, notamment en réduisant les risques liés aux inondations. Cette perspective s’explique par la capacité inhérente des écosystèmes naturels, tels que les marais, les forêts et les zones humides, à retenir l’eau, atténuant ainsi la menace d’inondations.

Dans les zones urbaines, ces solutions inspirées par la nature revêtent diverses formes, telles que la restauration des cours d’eau, la végétalisation des zones chaudes de la ville, et la création d’espaces verts tampons le long des cours d’eau. Ces approches contribuent non seulement à atténuer les effets du changement climatique, mais également à protéger la biodiversité tout en améliorant la qualité de l’air et de l’eau.

En outre, comparées aux infrastructures traditionnelles telles que les digues et les barrages, les Solutions Fondées sur la Nature (SFN) sont souvent plus abordables à mettre en œuvre et nécessitent moins d’entretien à long terme.

Les Horizons
+ 96 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir