Décloisonnons la ville !

Décloisonnons la ville
28 Jan 2019

Au sein de la ville, les nouvelles technologies ont contribué à redistribuer les cartes de l’innovation sociale. Le rôle des différents acteurs publics et privés, tendent à se mélanger ou se confondre, à mesure que de plus en plus d’initiatives locales et solidaires voient le jour.

Depuis deux ans, Demain la ville, Le Lab. organise des auditions itinérantes pour donner la parole aux entrepreneurs et spécialistes de l’innovation sociale. Ce travail est présenté du 30 janvier au 11 mars à la Cité de l’Architecture & du Patrimoine à Paris, dans le cadre de l’exposition Décloisonnons la ville !.

Décloisonnons la ville

Décloisonnons la ville ! – Demain la ville, Le Lab.

Animer les villes

Tous les acteurs l’ont remarqué, depuis quelques années, un certain vent de fraîcheur parcourt la ville. Les initiatives solidaires se multiplient, elles gagnent en vigueur, en ambition et en succès. Leurs modèles économiques et juridiques ne sont pas toujours stabilisés mais dans un contexte de raréfaction des fonds publics, elles tissent un écosystème. Des associations comme les Grands Voisins qui occupent l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris, aux start-up décentralisées comme Ticket for Change, « il y a une dynamique de la société civile pour faire des choses par elle-même et animer des villes » constate Frédéric Mialet, commissaire de l’exposition Décloisonnons la ville !. L’essor des friches et de l’urbanisme transitoire en est la preuve.

Pour Alain Bourdin, sociologue-urbaniste et membre du comité éditorial du Demain la ville, Le Lab. « Décloisonner la ville par le développement d’initiatives de solidarité, c’est d’abord admettre qu’il y a une diversité de manières de faire et de s’impliquer, et pas seulement celles qui ont été inventées par la solidarité caritative, aussi respectable soit-elle : cela va du militantisme classique de fin de journée et de fin de semaine à la création de son propre emploi, voire d’un nouveau métier, et à la création d’entreprises. » L’appel à décloisonner la ville est ainsi un appel à faire rayonner ces initiatives dans un maximum de secteurs. Alain Bourdin redoute autrement un charity business trop spécialisé et en silo, cloisonné, finalement.

Le comité éditorial de Demain la ville, le Lab au Centsept à Lyon - Corentin Mossière

Le comité éditorial de Demain la ville, Le Lab au Centsept à Lyon – Corentin Mossière

Demain la ville, le Lab.

Anciennement baptisé Observatoire de la ville, Demain la ville, Le Lab. est créé en 2006 par Bouygues Immobilier. L’ambition est d’en faire un lieu d’information, de réflexion, de prospective et d’échange pour imaginer des solutions urbaines innovantes. Conduit par un comité éditorial constitué de plusieurs chercheurs, Demain la ville, Le Lab. organise pour cela un débat public itinérant chaque mois. Puis tous les deux ans, les résultats de ces travaux sont présentés sous forme d’exposition. Les trois premières éditions sont disponibles en visite virtuelle : ici pour l’édition 2016 sur la résilience, ici pour l’édition 2014 sur la mobilité et ici pour l’édition 2012 sur la mixité.

Pour Frédéric Mialet, « L’exposition essaye de montrer tous les phénomènes liés à l’innovation sociale, ou à l’initiative du public. Il y a toute une jeune génération dans les digital natives qui désire s’organiser elle-même. C’est une dynamique qui n’existait pas avant, les chiffres le démontrent. Les associations se créent plus qu’avant notamment. » En effet, environ 70 000 associations se créent chaque année et l’embauche dans le secteur est en croissance depuis 10 ans. « Il y a une redistribution des cartes entre le privé et le public. Les acteurs privés font désormais plus attention aux événements qui peuvent naître autour de leur activités. Comment faire un quartier neuf ayant autant d’animation qu’une friche ? L’adhésion de la société civile fait partie du succès d’un projet. »

« S’ouvrir à une autre réalité »

Présentée dans la « cathédrale » du Palais de Chaillot, à la Cité de l’architecture et du Patrimoine, l’exposition se présente en quatre partie : les nouveaux acteurs de la scène urbaine ; le collaboratif et le numérique ; la solidarité dans les quartiers et enfin comment soutenir ces petites structures souvent fragiles. Une vingtaine de panneaux et de nombreuses vidéos offrent ainsi une cartographie vivante et non exhaustive des initiatives sociales en France.

« La lecture de la société que reflètent les différentes expériences présentées dans l’exposition relie emploi, mode de consommation, culture, écologie, loisirs comme un tout transversal auquel les acteurs doivent répondre ensemble » explique Brigitte Fouilland, membre du comité éditorial et docteure en sciences politique. « Il a semblé aux initiateurs de l’exposition que l’entrée classique des aménageurs, des administrateurs ou des développeurs devait s’ouvrir à une autre réalité : celle de nombreuses initiatives d’individus, de collectifs ou d’associations qui envisagent la ville autrement et donnent un nouveau souffle de desserrement, d’ouverture, avec une volonté de déplier plutôt que de replier ».

« Plus intéressant encore poursuit Brigitte Fouilland, ces expériences « recomposent » une conception, devenue pendant de longues années dominante, selon laquelle la ville est l’affaire des seuls ingénieurs, architectes, voire promoteurs et aménageurs ». Afin justement de croiser les regards et les expériences, Demain la ville, Le Lab. a demandé aux étudiants de l’École Urbaine de Sciences Po et de l’École de Design de Nantes Atlantique de participer à l’exposition. Dans le cadre de leur cursus ils ont ainsi planché sur le sujet pendant quelques semaines. Les partenariats existants avec les organismes de solidarité urbaine Unis-Cité et Ticket for Change ont également su porter leur fruit.

Les Grands Voisins, projet d’occupation temporaire à Paris - Elena Manente/Yes We Camp

Les Grands Voisins, projet d’occupation temporaire à Paris – Elena Manente/Yes We Camp

Décloisonnons la Ville !

Du 30 janvier au 11 mars – entrée gratuite

Ouverture tous les jours de 11h à 19h, sauf le mardi – Nocturne le jeudi jusqu’à 21h

Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris – 1, place du Trocadéro

Lien de l’événement sur Facebook

+ 599 autres articles

Articles sur le même thème

Tous en terrasses ?

Vos réactions

Bath ‘m wom
25 février 2019

Bonjour,

j’ai eu la chance, hier, de visiter votre exposition. Elle est très intéressante dans sa présentation de différentes expériences sur la ville de demain.
J’aimerais savoir si vous avez des publications à ce sujet et comment se les procurer.
En vous remerciant de votre attention, cordialement.

Anais François
25 février 2019

Bonjour, vous pouvez retrouver la brochure de l’exposition sur ce lien : https://www.bouygues-immobilier-corporate.com/sites/default/files/2019-01/Catalogue_Decloisonnons-la-ville.pdf
Le contenu de l’exposition sera également publié sur le blog au fil des semaines.

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir