Vancouver veut 100% de véhicules propres d’ici à 2050

12 Mai 2015

La métropole de l’ouest canadien est réputée pour son engagement de longue date en faveur de la protection de l’environnement. Mais début avril, elle a de nouveau fait parler d’elle en dévoilant un objectif ambitieux : se passer totalement de l’essence tirée des énergies fossiles d’ici à 2050.

Stanley Park - Vancouver. Copyright : Zotium / Wikimedia

Le Stanley Park, à Vancouver (Canada). Copyright : Zotium / Wikimedia

« Nous avons déjà atteint l’objectif de 98% d’électricité d’origine renouvelable, mais convertir l’ensemble des véhicules à l’électrique et à d’autres formes d’énergies renouvelables se présente comme un défi majeur », explique Sadhu Johnston, le « Deputy city manager » de Vancouver. Pour atteindre son objectif, la ville fait un effort considérable en termes d’infrastructures. Cela passe notamment par l’aménagement de pistes cyclables éloignées du trafic et par l’installation de systèmes de recharge électrique sur 20% des nouvelles places de parking. Des mesures qui doivent permettre une transition qui pourrait s’étendre sur plusieurs générations, selon Johnston : « Se passer de carburants d’origine fossile peut sembler insurmontable. C’est un peu comme l’abolition de l’esclavage : les gens disaient que l’économie allait s’écrouler. Pourtant, nous avons réussi cette transition. Et nous allons réussir celle des carburants propres car c’est le futur de l’économie ! »

À lire sur le site FactCoexist

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir