Réduire les émissions de gaz à effet de serre à Hambourg

13 Mar 2017

Les villes génèrent, par leur densité, la mutualisation de moyens là où l’étalement urbain les disperse. La périurbanisation est soupçonnée d’accroître fortement les émissions de gaz à effet de serre, du fait d’une mobilité locale motorisée. Elle joue un rôle dans la vulnérabilité des territoires aux changements climatiques avec la réduction de la biodiversité et l’artificialisation des sols. Mais la ville dense rencontre souvent de fortes réticences culturelles. Pour convaincre ceux qui la craignent, Hambourg mène en son centre deux expérimentations urbaines radicalement différentes : les grands remèdes de HafenCity et la médecine douce de l’IBA Hamburg.

Une darse au bout de laquelle se dresse la Philharmonie de l’Elbe

Une darse bâtie de HafenCity au bout de laquelle se dresse la Philharmonie de l’Elbe. © MIGUEL FERRAZ/ HafenCity Hamburg GmbH

Haffencity, une île fluviale à urbaniser en force

HafenCity, le projet de reconquête de l’ancien port intérieur, déplacé en périphérie pour accueillir ses conteneurs, bat son plein. Cette opération urbaine de 127 hectares planifiée sur 25 ans (2000-2025) illustre une nouvelle vision de la ville dense ; elle représente une augmentation de 40 % de la surface du centre-ville. Peu de bâtiments existants sont préservés, des entrepôts et des postes douaniers pour l’essentiel, et environ la moitié des programmes neufs est déjà commercialisée. De plus, les nouveaux quartiers sont bien reliés au reste de la ville (ligne de métro, bus, navette maritime). La densité bâtie, ou coefficient d’occupation des sols, atteint 2,8, chiffre supérieur aux autres villes allemandes (4,5 pour le Paris haussmannien). Très peu de logements sociaux ou abordables sont réalisés pour l’instant, même si un rééquilibrage est prévu.

Parcs urbains avec des jeux pour enfants

Les parcs urbains sont pourvus de jeux d’enfants et accessibles à tous grâce à des normes de sécurité plus souples qu’en France. © ELBE&FLUT / HafenCity Hamburg GmbH

Tenant compte des scénarii d’élévation du niveau de la mer, HafenCity s’organise sur deux niveaux de circulation : le premier, occupé par des espaces publics inondables le long des quais ; le second, situé 5 mètres plus haut, donne accès aux immeubles sur pilotis (logements et bureaux). Les activités en rez-de-chaussée, nombreuses et diversifiées, apportent une mixité nouvelle dans une ville de négoce maritime. HafenCity bénéficiera aussi de l’attractivité d’espaces publics continus – pas de rupture entre minéral et végétal – sur un quart de la superficie de l’ensemble. Sans compter l’université et des équipements majeurs, à commencer par la Philharmonie de l’Elbe conçue par les architectes Herzog & De Meuron.

 

2,3 millions de m²

6 500 logements

45 000 actifs en 2015

Moyenne de 95 habitants et 357 employés par hectare

10,9 milliards d’euros investis

 

IBA Hamburg et la reconquête patiente de friches

Comme HafenCity, d’autres îles périurbaines et dégradées voient progressivement leur statut de « zone sensible » évoluer vers celui d’opportunités foncières, par le biais d’actions pour résorber les problèmes sociaux (populations déshéritées) et environnementaux (secteur industriel et inondable), et les transformer durablement.

Vue aérienne de Hambourg et du site de HafenCity

Vue de Hambourg et du site de HafenCity dont la moitié du projet reste à réaliser. © Michael Korol / HafenCity Hamburg GmbH

Wilhelmsburg, Veddel et Harburg – soit 35 km² – ont ainsi été choisies en 2006 comme sites pilotes pour l’Internationale Bauausstellung (IBA). Ce concept né au début du XXe siècle fait de l’architecture le prétexte au réinvestissement social et culturel d’un territoire et à la création de la ville sur quelques années. Ce choix répondait au projet de reconquête des berges sud de l’Elbe (Sprung über die Elbe) du ministère du Développement urbain et de l’Environnement. Pendant sept ans, les planificateurs ont mené recherches et actions in situ sur les sujets de la ville cosmopolite (la cohabitation), la ville périphérique (faire revivre les friches et mieux les connecter), ville et changement climatique (avec de nouvelles énergies).

Une résidence sur un plan d eau

Immeuble proue d’une résidence réalisée sur un plan d’eau dans le cadre de l’IBA, sur l’île de Wilhelmsburg. © Johannes Arlt / IBA Hamburg GmbH

La structure de l’IBA Hamburg a su coordonner et, en 2013, présenter 70 projets architecturaux, sociaux ou culturels, disséminés sur le site ou regroupés à Wilhelmsburg (50 000 habitants) pour la création d’un nouveau centre urbain associé à 85 hectares de jardin ouvert et d’aménagements ludiques. Sur ces territoires de Multi-Kulti – 30 nationalités se côtoient dans le grand ensemble des années 1930 baptisé « le quartier du monde » –, l’élaboration concertée des projets a renforcé le lien social et la perception de l’intérêt général.

Avec ses 420 000 visiteurs, l’exposition IBA Hamburg a rencontré un immense succès. Trois ans après, avec des projets encore à livrer, le secteur privé continue d’y croire.

IBA Hamburg GmbH, filiale à 100 % de la ville-État de Hambourg

ile de Wilhelmsburg

L’île de Wilhelmsburg gagne, grâce à l’IBA, le centre urbain qui lui manquait. © Falcon Crest Air / IBA Hamburg GmbH

Facade en bois d un immeuble a haute performance energetique

Immeuble d’habitation à haute performance énergétique à Wilhelmsburg. © Martin Kunze / IBA Hamburg GmbH

 

Quelques chiffres clés pour la construction/restructuration opérée : 1 733 unités résidentielles,

100 000 m² d’espace commercial, 8 établissements scolaires, 4 centres sportifs, 1 centre commercial, 1 centre de création artistique, extension du Assmannkanal, plus de 70 ha d’espaces verts… 700 M€ d’investissements privés (40 investisseurs), 300 M€ de fonds publics.

 

Frédéric Mialet, architecte et commissaire de l’exposition Réver(cités), et Eve Jouannais, journaliste.

Eléments initialement présentés dans l’exposition « Réver(cités), villes recyclables et résilientes » à la Cité de l’architecture & du patrimoine, du 12 octobre au 4 décembre. Plus d’informations dans la visite virtuelle de l’exposition.

Demain la Ville

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir