Cathédrale orthodoxe de Paris : les travaux avancent

2 Sep 2016

«J’ai une passion pour l’Eglise orthodoxe, par esprit de curiosité. J’ai fait la procession de Pâques à Moscou et mon projet est fondé sur l’horizontalité, la transparence, le travail de la lumière, la minéralité, la sobriété, la douceur ». Jean-Michel Wilmotte, en charge de la réalisation de la future cathédrale orthodoxe russe de Paris et du futur centre culturel attenant, a choisi la pierre de Massangis, la pierre des « grands monuments parisiens » que l’on retrouve sur le pont d’Iéna, au Trocadéro ou au musée d’art moderne.

Cathédrale-orthodoxe-Paris-Sipa-Press-batiment

La future cathédrale orthodoxe de Paris sera dévoilée aux Parisiens en octobre. Le premier des 5 bulbes dorés avait été posé en mars dernier. © Sipa Press

Originaire de Bourgogne, les caractéristiques de la pierre de Massangis, comme sa couleur crème et les différentes variations lumineuses qu’elle offre, ont séduit l’architecte, par ailleurs en charge de l’aménagement du Grand Moscou.

Découvrir l’avancée des travaux sur Le Moniteur :

http://www.lemoniteur.fr/article/et-sur-cette-pierre-wilmotte-a-bati-son-eglise-32688404

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir