Tour du monde des « Villes Lumière » (2/2)

16 Oct 2014

Prenant exemple sur Lyon, de plus en plus de villes à travers le monde ont créé ces dernières années leur « Fête des Lumières ». Des manifestations spectaculaires, très prisées des touristes, qui permettent d’expérimenter autrement l’espace urbain. Après un passage par l’Europe, voici la seconde partie de notre diaporama consacré aux villes présentant les light shows les plus spectaculaires. Cette fois, focus sur Kobe, Harbin, Sydney, Jérusalem et Dubaï.

Une projection lumineuse de l’artiste français Patrice Warrener lors du Glow Festival d’Eindhoven en 2013.  Copyright : 河中桥 / Wikimedia

Une projection lumineuse de l’artiste français Patrice Warrener lors du Glow Festival d’Eindhoven en 2013.
Copyright : 河中桥 / Wikimedia

Le Kobe Luminarie

Le festival Kobe Luminarie illumine la cité japonaise chaque année, au mois de décembre.  Copyright : Kimtetsu / Flickr

Le festival Kobe Luminarie illumine la cité japonaise chaque année, au mois de décembre.
Copyright : Kimtetsu / Flickr

Pour commémorer le tremblement de terre de 1995, qui avait coûté la vie à plus de 6000 personnes, la ville de Kobe, au Japon, avait décidé d’organiser un festival des Lumières. Le succès de cette manifestation a incité les autorités à reconduire l’évènement chaque année. Au mois de décembre, entre 2 et 5 millions de visiteurs se rendent ainsi dans la cité japonaise, éclairée pour l’occasion par plus de 200 000 lumières.

Le Festival des Sculptures sur Glace de Harbin

Les sculptures sur glace de Harbin ne s’appuient sur aucun support. Seule la lumière permet de les embellir. Copyright : LiYan / Wikimedia

Les sculptures sur glace de Harbin ne s’appuient sur aucun support. Seule la lumière permet de les embellir.
Copyright : LiYan / Wikimedia

Créé en 1963, ce festival permet d’attirer près d’un million de touristes dans une ville où, en janvier, la température moyenne est de -15°C… À l’origine, il s’agissait seulement d’exposer les sculptures sur glace les plus spectaculaires. Mais l’utilisation de lasers et d’installations électriques a permis de donner ces dernières années un nouveau rayonnement au festival.

Le Vivid Sydney

En 2014, le festival Vivid Sydney a présenté 56 installations réalisées par 140 artistes en provenance d’une quinzaine de pays différents. Copyright : david_a_1 / Flickr

En 2014, le festival Vivid Sydney a présenté 56 installations réalisées par 140 artistes en provenance d’une quinzaine de pays différents.
Copyright : david_a_1 / Flickr

Si l’on en croit ses organisateurs, le Vivid Sydney serait le plus important festival de lumières, de musiques et d’idées de tout l’hémisphère sud… Un peu comme à Berlin, les façades de plusieurs dizaines de monuments emblématiques de la ville s’habillent de lasers et de lumières colorées durant plus de deux semaines, en général au mois de mai.

Le Festival des Lumières de Jérusalem

« Ange Gardien », une œuvre de Maro Avrabou et Dimitri Xanakis, présentée en 2013 lors du Festival des Lumières de Jérusalem.  Copyright : Ira Goldstein / Wikimedia

« Ange Gardien », une œuvre de Maro Avrabou et Dimitri Xanakis, présentée en 2013 lors du Festival des Lumières de Jérusalem.
Copyright : Ira Goldstein / Wikimedia

En juin 2014 s’est tenue la sixième édition du Festival des Lumières de Jérusalem. L’occasion de découvrir les fameux remparts de pierre blanche de la Vieille Ville sous un autre angle, à travers des jeux de lumières et des performances artistiques, notamment de danse. À chaque fois, 3 ou 4 parcours différents sont proposés aux visiteurs.

Le Festival of Lights de Dubai

Les façades des maisons de Dubai downtown éclairées par l’artiste Daniel Knipper. Copyright : Daniel Knipper / Dubai Festival of Lights

Les façades des maisons de Dubai downtown éclairées par l’artiste Daniel Knipper.
Copyright : Daniel Knipper / Dubai Festival of Lights

 

La première édition du Festival of Lights de Dubai, qui s’est déroulée en mars 2014 dans l’émirat, est une exportation de la Fête des Lumières lyonnaise. Trente-deux œuvres ont été présentées cette année sur un espace de seulement 2 km², la plupart ayant déjà été mises en scène dans la capitale des Gaules ces dernières années.

 

 

 

 

Lire la 1ère partie de l’article : Tour du monde des « Villes Lumière » (1/2)

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir