Street golf : réappropriation d’un sport et conquête de la rue

13 Déc 2016

Vous en avez sûrement déjà entendu parler, le « street golf » ou « urban golf » est une pratique dérivée du sport de précision huppé auquel on s’adonne habituellement dans de vastes espaces verts dédiés. Point de greens à réserver en revanche pour les street golfeurs et street golfeuses, puisque leur terrain de jeu n’est autre que la rue, son mobilier, et ses petites irrégularités. Si les origines de la discipline restent assez mystérieuses, le nombre de ses adeptes augmente en Europe depuis la fin des années 2000. En France, le street golf tend ainsi à se démocratiser, multipliant la création de collectifs régionaux et tournois… Un championnat national (le French City Pro Tour) existe même depuis 2011 !

street-golf-sport-ville

Chaud devant ! – Crédits Gabriele Barni sur Flickr

 

Street golf tranquillou : le golf en quête de “street credibility”…

« C’est comme le golf mais en plus fun » indiquait la description de l’événement lancé par l’association Lyon Street Golf pour initier gratuitement les curieux lors de la célèbre Fête des Lumières qui avait lieu le week-end dernier. Le « fun » semble en effet caractériser en tous points cette activité urbaine plus tout à fait informelle.

D’après les quelques enquêtes réalisées sur le sujet, il semblerait que la majorité de ses pratiquants viennent essentiellement du golf classique. Ainsi, c’est en réponse à certaines de ses formalités propres, que la version « bitume » serait née. Terrains loin du centre-ville, équipement onéreux, milieu guindé… Le street golf s’est donc développé en prenant le contre-pied de certains aléas de la discipline originelle, formant une branche à la fois locale, commode, modeste, plus conviviale, et parfois plus jeune. Cela dit, si elles diffèrent sur certains principes, les deux activités se rejoignent  forcément. S’adonner aux deux versants est même courant, chacun d’eux s’inscrivant simplement dans une démarche et une forme d’expérience singulière.

Dès lors, le street golf possède forcément ses spécificités. Plus économique et plus décontracté, on peut faire chauffer son club directement en bas de chez soi, et aucun dress code n’est évidemment exigé. Concernant l’équipement, les adeptes préfèrent limiter le nombre de clubs et leur prix (parfois exorbitant) – conseillant d’ailleurs le recyclage de vieux modèles et l’achat d’occasion. Pour le reste, c’est l’environnement urbain qui dicte ses règles !

…ou la rue en recherche d’activités ?

S’adonner à une discipline – sportive, ludique etc. – à même la ville (running, urbex, parkour, skate, danse sur les toits …) va de pair avec une rigueur et un esprit d’adaptation particuliers. Ainsi, le milieu urbain incarne logiquement un espace public bourdonnant avec certaines règles à ne pas entraver. C’est la raison pour laquelle une partie essentielle du règlement et de l’équipement des street golfeurs-ses a été quelque peu transformée pour se conformer à l’environnement. Par mesure de sécurité, des balles spéciales (semi-rigides) sont notamment utilisées. Impossible dès lors de détériorer les alentours (casser une fenêtre, par exemple) au cours d’une partie de street golf !

street-golf-rue-ville

Convivialités, compétition et concentration – Crédits Guillaume Simon sur Flickr

Du reste tout l’intérêt de cette pratique informelle, c’est évidemment de prendre tel quel le cadre urbain choisi, pour ensuite créer son propre parcours et ses propres objectifs :

« Loin des espaces dédiés, l’attirail singulier attire les regards ; eux jaugent à l’œil quelle sera l’étendue du prochain terrain de jeu. Tout va dépendre de la cible, le ‘trou’. Un arbre, un panneau, un lampadaire… ‘On laisse place à notre imagination’. Le but étant de rivaliser d’inventivité dans ces ruelles désertes qui se métamorphosent en cour de récréation improvisée le soir venu. » Voir : Street golf : jouez avec le décor urbain, sur Le Point

« A vous de créer votre propre parcours de street golf en ajoutant des obstacles avec des poubelles ou des bancs. » Voir : Comment pratiquer le street golf ?, sur L’Express Tendances

Les possibilités sont infinies, laissant place à la créativité et la liberté de chacun. De nombreux types de lieux se voient alors réappropriés à travers cette pratique (ruelles, parcs, terrains vagues, entrepôts abandonnés, etc.), mais ce n’est pas tout ! Privilégiant les lieux et moments où le passage des riverains s’amoindrit, le street golf se pratique volontiers la nuit… En plein boom de démocratisation, le street golf – comme les autres disciplines (citées précédemment) qui s’urbanisent pas à pas – représente le signal faible d’une tendance de fond : la reconquête des rues par les habitants. Il ne tient donc qu’à nous de multiplier ce type d’initiatives, en pratiquant bien sûr, mais également en créant les structures dédiées (associations, collectifs, tournois, etc.) !

[pop-up] urbain

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir