A quelques mètres de là, on prend le chai (le thé indien) et on repart en vélo. « La zone rendue piétonne s’étend sur 4 km carrés. C’est la première étape d’une prise de conscience plus large. Nous espérons que ce soit une première étape vers une mobilisation des citoyens pour re-vendiquer de meilleurs espaces publics », indique Sree Kumar, responsable d’EMBARQ India. Crédits : Clément Pairot

16 Oct 2015

A quelques mètres de là, on prend le chai (le thé indien) et on repart en vélo. « La zone rendue piétonne s’étend sur 4 km carrés. C’est la première étape d’une prise de conscience plus large. Nous espérons que ce soit une première étape vers une mobilisation des citoyens pour re-vendiquer de meilleurs espaces publics », indique Sree Kumar, responsable d’EMBARQ India. Crédits : Clément Pairot

A quelques mètres de là, on prend le chai (le thé indien) et on repart en vélo. « La zone rendue piétonne s’étend sur 4 km carrés. C’est la première étape d’une prise de conscience plus large. Nous espérons que ce soit une première étape vers une mobilisation des citoyens pour re-vendiquer de meilleurs espaces publics », indique Sree Kumar, responsable d’EMBARQ India. Crédits : Clément Pairot

A quelques mètres de là, on prend le chai (le thé indien) et on repart en vélo. « La zone rendue piétonne s’étend sur 4 km carrés. C’est la première étape d’une prise de conscience plus large. Nous espérons que ce soit une première étape vers une mobilisation des citoyens pour re-vendiquer de meilleurs espaces publics », indique Sree Kumar, responsable d’EMBARQ India. Crédits : Clément Pairot

Anais François

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir