Paris, future capitale mondiale du vélo ? 1/2

7 Déc 2017

La vélosophie est « l’ensemble des idées, intuitions et sensations nées sur un vélo. Cet espace privilégié et paradoxal de détente dans la tension environnante produit un type de réflexion particulier, souvent proche de la fulgurance. » C’est ainsi que Didier Tronchet définit de façon originale une philosophie du vélo dans son Petit Traité de Vélosophie. La bicyclette, ou le vélo, est un moyen de transport inventé au début du XIXe siècle par le devenu célèbre Allemand, le baron Draise. Très rapidement, le concept est repris et amélioré par le Français Pierre Michaux, notamment avec l’apparition des pédales. La bicyclette étonne et rencontre un grand succès en Europe à travers laquelle elle évoluera pendant un siècle : roues, guidon, dérailleur…

La place du vélo dans la ville est encore à améliorer.

Source : Olivier Razemon, Le Monde

La mode s’essoufflera pourtant au profit de la voiture. Après la guerre, ce symbole révolutionnaire de modernité sera largement encouragé par les politiques d’urbanisme via la mise en place d’infrastructures correspondantes, comme les autoroutes ou les parkings. Aujourd’hui, la tendance s’inverse. Dans un besoin de retour à des villes à échelle humaine, dans une volonté écologique, dans un souci de santé publique, la pratique du vélo fait son grand retour. A tel point qu’on parle de « vélorution ». Dans des villes devenues aujourd’hui exemplaires comme Copenhague, la tendance a été impulsée par la mise en place de politiques spécifiques dès les années 70. C’est d’abord en voulant redonner une place au piéton que Copenhague en a donné une au cycliste. Ainsi, en 2014, la ville devient capitale verte européenne. Aujourd’hui, le nombre de vélos a dépassé le nombre de voitures en ville.

Le vélo, un mode de transport qui désengorge la ville

A Copenhague, le nombre de vélos a dépassé le nombre de voitures .

Source : Lonely Planet Copenhague

Mais pourquoi vouloir développer le vélo ? Le journaliste Olivier Razemon rappelle dans le Pouvoir de la pédale, que c’est un mode de transport qui permet de désengorger la ville, sans émissions de gaz à effet de serre, tout en participant à la sociabilisation urbaine. Pour ces raisons, les Français ont également compris qu’enfourcher leur vélo pouvait rendre la ville plus agréable. Pourtant, la part globale des déplacements à vélo se situe toujours entre 3 et 7 %. Ce faible taux semble être le reflet de l’absence de pistes cyclables, d’une insécurité ressentie ou encore le manque de services municipaux comme le vélib’ par exemple. Face à ce constat, Paris commence à proposer une politique ambitieuse de promotion du vélo.

Sur la courte période allant de 2015 à 2020, la ville s’est fixé pour objectif de faire passer la part modale du vélo de 5 à 15 %. De 700 km de voies actuellement, la capitale prévoit d’en posséder le double d’ici 2020 grâce à son plan vélo. Si certains citoyens les attendent impatiemment, d’autres sont encore largement réticents et doivent encore être convaincus. Un long travail de sensibilisation et de conversion est également à prévoir. Alors comment favoriser ce mode de déplacements doux et rendre acceptable son développement aux dépens de la voiture individuelle ? Comment adapter la circulation parisienne pour encourager l’utilisation du vélo ?

Le développement de la politique écologique à Paris

Depuis son arrivée en 2014 à la tête de la mairie de Paris, Anne Hidalgo a engagé une politique antipollution forte. Elle entend limiter la place de la voiture qui occupe aujourd’hui 50 % de l’espace public, mais ne représente que 13 % des déplacements des Franciliens. Ainsi, elle prévoit de laisser une place plus importante aux piétons et aux cyclistes en leur proposant notamment d’être les principaux utilisateurs des berges de Seine, aux dépens de la voiture jusqu’alors prédominante. La capitale entend bien désormais atteindre la « neutralité carbone » d’ici 2050 et ainsi éviter les pics de pollution, de plus en plus fréquents. Le plan vélo de la capitale devra contribuer à répondre à cet enjeu dans les prochaines années.

En effet, ce plan vélo s’inscrit dans une vision bien plus large que celle de la mobilité, à commencer par l’argument écologique. L’usage encore massif de la voiture pollue fortement et constitue l’une des premières causes de mauvaise qualité de l’air à Paris. Mais les voitures ne sont pas les seules fautives, puisque la consommation énergétique du bâti endosse largement sa part de responsabilités.

Les Accords de Paris signés en 2016 suite à la COP21 démontrent une volonté internationale d’agir en faveur de l’environnement. Dans cet engagement, chacun reconnaît que les enjeux de la transition énergétique passent par des évolutions en termes de mobilité. Cette volonté de grande ampleur est concrétisée à l’échelle de Paris par les 500 mesures de son plan climat 2017, adoptées depuis maintenant quelques semaines. Au cœur de ces mouvements transitoires, le sujet de la voiture reste un enjeu majeur, dans un pays qui a construit ses villes autour d’infrastructures routières.

En ce qui concerne les choix de mobilité, Anne Hidalgo reçoit une vive critique de la part de ses détracteurs, tant politiques que citoyens. En effet, les taxes et contraintes sur les modes de déplacement polluants se multiplient et les propositions alternatives ne sont pas toujours à la hauteur des attentes des citadins. Les Vélib’ par exemple ne seraient pas une réponse suffisante, car non adaptés à tous les utilisateurs. Les transports en communs seraient quant à eux peu satisfaisants en termes de quantité mais aussi de qualité de desserte. Du côté du vélo, la volonté des autorités de remettre de vélo au centre de la ville fait également face à une certaine résistance…

Paris a des ambitions fortes de développement de l'utilisation du vélo.

Source : Libération

 

Retrouvez la suite de cet article jeudi prochain sur notre blog !

 

Lumières de la Ville

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir