Mon quartier sent meilleur que le tien

24 Juil 2015

Une équipe de chercheurs de l’université de Cambridge a analysé et cartographié les odeurs de nos villes. Le projet, baptisé Smelly Maps, a consisté dans l’organisation de promenades olfactives avec des habitants volontaires, qui devaient identifier les différents parfums des rues de sept villes en Europe et aux Etats-Unis : Amsterdam, Pampelune, Édimbourg, Glasgow, Newport, New York et Paris.

Plan d'un quartier de Londres. Copyright : Smelly Maps

Plan d’un quartier londonien aux fortes odeurs de carburant et… de nature. Copyright : Smelly Maps

Cette première étape a permis de constituer un répertoire de 285 mots, à partir duquel ils ont pu cartographier les villes de Londres et Barcelone, en passant au peigne fin plus de 500 000 photos sur Flickr, 36 000 autres postées sur Instagram et 113 000 Tweets. Si les résultats de l’étude ne sont pas très surprenants, cette expérience « démontre une nouvelle fois que l’analyse des nombreuses données produites par les réseaux sociaux via leur géolocalisation permet d’identifier certains paramètres du fonctionnement d’une grande métropole », rappelle le site Urbanews.fr.

À lire sur Urbanews.fr
Découvrez le site du projet Smelly Maps

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir