ville-détroit-Pooley-observatoire

14 Avr 2016

La ville de Détroit, ancien bastion américain de l’automobile, avait perdu les deux tiers de sa population. Mise en faillite, elle se tourne avec de premiers succès vers « les nouvelles technologies ». Un investisseur privé natif de la ville y contribue en rachetant des immeubles abandonnés afin d’attirer les start-up avec des bureaux bon marché. Crédits : J.D Pooley / Getty Images

ville détroit Pooley observatoire

La ville de Détroit, ancien bastion américain de l’automobile, avait perdu les deux tiers de sa population. Mise en faillite, elle se tourne avec de premiers succès vers « les nouvelles technologies ». Un investisseur privé natif de la ville y contribue en rachetant des immeubles abandonnés afin d’attirer les start-up avec des bureaux bon marché. Crédits : J.D Pooley / Getty Images

Anais François

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir