Le parc olympique de Londres : un modèle de réversibilité ?

15 Juin 2016

Quatre ans après les J.O, Londres est régulièrement citée en exemple pour la manière dont elle a su reconvertir le quartier olympique. Mais qu’en est-il réellement ?

Pendant six mois, un groupe de sept étudiants de l’Ecole urbaine de Sciences Po a étudié, dans le cadre d’un partenariat avec l’Observatoire de la ville, la régénération urbaine de la capitale britannique post Jeux Olympiques.

L’objectif final : exposer leurs travaux lors de l’exposition « Réver(cités), Villes recyclables et résilientes » qui se tiendra à partir du mois d’octobre à la Cité de l’architecture & du patrimoine. Le 18 mai dernier, ils ont présenté lors d’un meet-up, organisé par l’Observatoire de la Ville, le résultat de leurs recherches à un parterre de spécialistes de l’urbanisme.

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir