La mobilité pour inventer demain

21 Mar 2013

Êtes-vous mobile ? Euh… oui, ça dépend. J’ai adoré mon dernier voyage au fin fond du désert algérien mais s’il s’agit d’aller travailler pour une SSII dans la banlieue de Clermont Ferrand, j’y réfléchirai peut-être à deux fois. Bon, donc, il y aurait peut-être plusieurs mobilités.

Mobilité

Nova

Une mobilité choisie qui rime avec voyage, ballade, shopping et une mobilité contrainte qui sent l’embouteillage, l’accident voyageur et la promiscuité des transports en commun à l’heure de pointe. Alors au-delà des SCOT, PLU et autres PDIE, l’enjeu est bien là, comment retrouver les valeurs de liberté et de plaisir dans les déplacements du quotidien et de l’exceptionnel.

Et comme si c’était si simple, nous entrons dans une ère mouvementée avec un pétrole plus rare et plus cher, un air ambiant devenu un enjeu de santé publique, une saturation de l’espace urbain et un temps de déplacement domicile-travail qui frôle les 20 % du temps travaillé.

Quelques petites contraintes donc qui nous amènent à revisiter les apparences et à réinventer un devenir conciliant économie, technologie, environnement et… joie de se déplacer. Un exercice de pensée complexe pour prendre en compte l’ensemble des contraintes et des opportunités et un exercice de pragmatisme pour commencer à agir dès aujourd’hui afin de redéfinir notre projet de vie et de société.

Bon, concrètement, on commence par quoi ?

  • Des voitures à partager conduisant tout seul : hop, je monte dedans et je peux me faire les ongles.
  • Des trottinettes, vélo, voitures, camion, bus électriques : hop, moins de CO2 et un tout petit peu plus de plutonium.
  • Du télétravail, de la visio et des télé-centres : hop, aujourd’hui patron, je ne viens pas travailler par altruisme : je laisse la place aux autres sur le périph !
  • De la mutualisation à gogo : hop, je loue et je partage ma voiture, ma place de parking, mon bureau…
  • De la conciergerie de quartier : hop, je me facilite la vie en profitant mieux de la richesse de mon environnement local…
  • De la densification intelligente : hop, un peu moins d’espace individuel mais de beaux espaces communs.
  • De l’open data au service des déplacements : hop, j’optimise en temps réel le choix de mes moyens de transport !
  • De la mobilité douce : hop, je graisse mon vélo et j’attends le printemps !

Les bonnes idées sont nombreuses et les porteurs de projet enthousiastes : à nous de rester mobile dans notre tête pour commencer à vivre un peu dès aujourd’hui dans le monde de demain.

 par Mathieu Barbaud, @Mathieu763
Mathieu Barbaud

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir