FUTUR #territories : l’avenir des territoires intelligents

11 Jan 2017

Le 8 décembre dernier, la session FUTUR #territories explorait « le futur des villes et territoires intelligents » au siège de Cap Digital à Paris. L’occasion de découvrir 3 projets concrets autour de la smartcity.

session futur territories futur villes

La session FUTUR #territories se définit comme une « une sélection pointue de projets concrets et des rencontres avec ceux qui les portent » autour d’une thématique donnée. Le 8 décembre dernier il s’agissait du futur des villes. © Pierre-Alexis Tilly

UFO, Urban Fabric Organization

La start-up basée à Montreuil met la philosophie du numérique au service de l’intelligence collective. Elle accompagne les entreprises et les collectivités porteuses de projets autour des villes intelligentes grâce à un travail de médiation auprès des acteurs des territoires concernés. L’équipe rassemble ainsi autour de chaque projet les acteurs de la société civile les plus susceptibles d’y apporter un regard nouveau et pertinent : architectes, urbanistes, designers, sociologues, développeurs, data scientists… Les relations ainsi créées entraînent « une meilleure définition de la qualité et de la durabilité des projets » et minimisent à moyen et long terme le risque de conflit entre acteurs.

Lancée en 2010, UFO a développé Unlimited Cities Pro, une application visuelle et interactive qui permet « de saisir les imaginaires, les besoins et les usages associés à un territoire. »  UFO participe pleinement à la construction de la ville contributive, grâce à une approche qui favorise le dialogue et qui considère la ville comme un bien commun. « Chacun peut collaborer à l’invention de solutions. »

demarche intelligence collective

UFO accompagne « des collectivités, des entreprises, des aménageurs urbains, des opérateurs de transport et des promoteurs privés souhaitant développer des démarches d’intelligence collective. » © UFO

En savoir plus, ici et ici !

Pour tester l’application Unlimited Cities, c’est ici !

 

FUL, la Ferme Urbaine Lyonnaise

La Ferme Urbaine Lyonnaise invente une ferme maraîchère d’un nouveau genre. La start-up a développé un environnement de culture hors-sol entièrement robotisé qui reproduit à la demande les conditions (température, humidité, etc.) optimales pour la croissance de poivrons, d’aubergines et autres fruits et légumes de consommation courante. À condition bien sûr qu’ils ne poussent pas trop en hauteur, car la culture se fait dans de grands tiroirs superposés les uns au-dessus des autres. Le tout sans pesticides ni gaspillage d’eau, et en intérieur grâce à un éclairage LED.

Philippe Audubert, président de la Ferme Urbaine Lyonnaise, présente sa solution comme l’opportunité de nourrir des citadins toujours plus nombreux sans pour autant sacrifier la qualité de leur alimentation. Comme il le dit lui-même, il s’agit de « nourrir le plus grand nombre avec un minimum de surface et concilier la proximité de la production avec un côté sain. » Bien que pensée pour les villes, sa ferme urbaine pourrait aussi s’avérer utile aux agriculteurs confrontés à des difficultés climatiques, ou encore à ceux qui exploitent des sols peu fertiles.

Un site pilote a été installé à Lyon sur une surface de 50m2 et seul un petit cercle de goûteurs locaux profite aujourd’hui des légumes produits par le prototype. L’objectif de la start-up est d’ouvrir fin 2017 un site industriel en Île-de-France ou dans la métropole lyonnaise. Pour l’implantation des fermes urbaines à venir, l’équipe de la FUL s’intéresse tout particulièrement aux lieux tels que les parkings, où l’utilisation de l’espace n’est pas optimale. La culture d’espèces végétales destinées à l’industrie pharmaceutique est également à l’étude.

atmoshpere climat ful

La FUL est en mesure de reproduire n’importe quel climat dans une atmosphère protégée. © FUL Illustration S. Buttarazzi

En savoir plus, ici !

 

ForCity, Anticiper ensemble

Eux aussi sont lyonnais. Fondée en 2014, ForCity compte aujourd’hui une soixantaine de salariés. La start-up propose aux collectivités et aux entreprises un outil de modélisation permettant d’anticiper l’évolution des territoires qu’elles administrent ou sur lesquels elles sont implantées. ForCity s’est vu remettre le 20 mai dernier à Lyon le Grand Prix de l’innovation urbaine du concours « Smart Cities » organisé par le journal Le Monde. 

La ville étant « par essence un édifice systémique où tout est étroitement lié à tout », ForCity offre la possibilité de mesurer l’impact sur un territoire donné de grands chantiers comme la construction d’un ensemble immobilier ou la mise en service d’une nouvelle ligne de métro.

La plate-forme 3D développée par la start-up permet aux collectivités de mesurer les répercussions de leurs choix d’aménagement sur des échelles de temps allant de un an à vingt ans. ForCity prend en compte les dynamiques démographiques, économiques et sociales et leurs impacts sur les diverses composantes de l’ensemble urbain : flux de circulation, consommation d’eau ou d’énergie, pollution, emploi… En continuant de travailler à la précision de ses modèles, ForCity souhaite se distinguer en tant qu’outil indispensable d’aide à la prise de décision.

donnes technologique forcity

ForCity met les données et la technologie « au service des décisions qui engagent l’avenir, plutôt qu’au service de l’instantané. » © ForCity

Pour en savoir plus :

 

 

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir