Inscription Connexion Flux RSS

Actualités

Favoriser l’essor de la biodiversité : agir du sol au plafond des villes

6 déc 2013
par L'École de Design Nantes Atlantique, Biodiversité, Energie, Qualité de vie, Recyclage , Un commentaire,

L’Ecole de design Nantes-Atlantique a été invitée à participer et à rendre compte des échanges du Sommet mondial Ecocity. Une chronique en 10 articles questionnant les enjeux environnementaux de la ville durable.

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

Qui n’a jamais rêvé d’échanger le bruit des voitures contre celui des oiseaux ? L’odeur des pots d’échappement contre celle des fleurs des champs ? La vision des barres d’immeubles contre celle d’une forêt luxuriante et peuplée d’animaux ? Le tout sans quitter le confort offert par un mode de vie citadin ! La nature en ville semble avoir la cote. Pourtant, dès que l’on essaie de ne plus domestiquer la nature les critiques pleuvent : l’herbe qui pousse sur les trottoirs « c’est sale », ne plus tondre aussi souvent les pelouses « ça fait négligé ». Comment favoriser alors l’essor de la biodiversité dans les villes ?

Pour le retour de la nature en ville : quels enjeux et quels outils ?

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

Tout le monde s’accorde aujourd’hui sur ce constat : la biodiversité est en fort déclin, et pas seulement dans nos villes. On assiste à une accélération des rythmes d’extinctions, 100 à 1000 fois supérieurs à ce qu’ils ont été en moyenne sur ces dernières centaines de millions d’années, ce qui fait dire à certains scientifiques que notre époque est celle de la sixième extinction majeure, après celle des dinosaures. Il était temps d’agir et les villes semblent aujourd’hui conscientes de leur rôle à jouer. A cette fin, des outils financiers, des directives européennes, ou encore différentes lois (issues principalement du Grenelle de l’environnement pour la France) ont vu le jour. Au-delà de ces volontés communes, c’est bien la politique de chaque ville qui compte. Par exemple, la ville de Bâle en Suisse a opté pour des mesures compensatoires : chaque surface nouvellement construite doit être végétalisée.

Le verdissement des villes : une discipline en vogue

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

La High Line à New York : un projet qui allie intégration de la biodiversité en milieu urbain, actions pédagogiques et valorisation du patrimoine.
© Zélia Darnault

Ces derniers temps, le verdissement des villes est devenu une véritable mode. Les toitures et murs végétalisés n’en finissent plus de fleurir. Au-delà de l’aspect esthétique et hygiéniste, cette introduction de la nature en milieu urbain doit être ancrée dans un contexte. En effet, faire un toit végétal au 60ème étage d’un immeuble ne présente que peu d’intérêt : quelle espèce animale ou végétale habituée à la ville vit naturellement à une telle hauteur ? De plus, bien souvent  ces projets se contentent d’être un simple verdissement sans implication du citoyen et sans visée pédagogique. D’où parfois le décalage entre le ressenti du citoyen vis-à-vis de la réintroduction de la nature et les politiques menées. A New York, le projet bien connu de la High Line combine ces différents aspects : on déambule à une dizaine de mètres de hauteur sur une ancienne voie ferrée réaménagée en jardin paysager sans oublier les aspects pédagogiques et révélateur d’un patrimoine oublié.

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

La High Line à New York : un projet qui allie intégration de la biodiversité en milieu urbain, actions pédagogiques et valorisation du patrimoine.
© Zélia Darnault

Le designer : un acteur au service de l’intégration de la biodiversité en milieu urbain

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

Exemple d’un projet proposé par Julie Cordier montrant la mise en place d’une zone dédiée à la biodiversité en milieu urbain.
© Julie Cordier

Le designer a un double rôle à jouer pour favoriser l’essor d’une biodiversité urbaine. Il est à la fois au cœur du processus de création d’infrastructures intégrant cette biodiversité mais agit également comme un tiers facilitateur dans l’acceptation de ce processus. Julie Cordier, étudiante en 5ème année à l’Ecole de Design Nantes-Atlantique s’intéresse particulièrement à cette prise en compte de l’usager : « il y a un grand travail de sensibilisation auprès des individus à faire. En tant que designer, je peux me mettre à l’échelle humaine pour contrer ce problème, faire en sorte que chacun fasse des efforts et qu’il y ait une prise de conscience par tous les acteurs ». L’Homme ne peut plus aujourd’hui être séparé de la biodiversité qui l’entoure et dont il fait partie. Le défi consiste donc à dépasser le côté moral et éthique pour aller vers une véritable intégration de la biodiversité dans nos villes.

Enjeux environnementaux et biodiversité en ville; ecocity

Exemple d’un projet proposé par Julie Cordier qui intègre la biodiversité et les individus dans un même espace.
© Julie Cordier

 

L'École de Design Nantes Atlantique Voir

L'École de Design Nantes Atlantique

35 articles

L’École de design Nantes Atlantique est un établissement d’enseignement supérieur privé dédié aux métiers du design, soutenu par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nantes Saint-Nazaire. Créé en 1988,...

Contribuer au débat maintenant


  1. de Bary

    je pense que le jardinier a aussi un role a jouer de par son experience du vivant qu’il cotoie au quotidien

participez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les champs sont obligatoires

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>