Didier Cornille, l’homme qui murmure l’architecture aux oreilles des enfants

5 Jan 2017

Sans même le savoir, nous sommes déjà tous sensibilisés à l’architecture et ses volumes. Nos premiers dessins, s’ils ne représentent que des bonshommes sans mains avec des jambes démesurées sont une première appréhension des échelles et des proportions. Très vite, nos bonshommes se promènent sous un arbre, cueillent des fleurs, puis posent devant leur maison. Un toit, des murs, une porte et des fenêtres, un assemblage de bâtons pas si compliqué !

Depuis les années 80, plusieurs initiatives se développent pour ouvrir les petites fenêtres de l’architecture dans la tête des enfants. Un moyen pour beaucoup de sensibiliser ces futurs citoyens à leur environnement et à l’action collective. Cela peut se faire sous la forme de sorties, de dessins, de constructions en pâte à modeler ou encore de petits films vidéo.

cornille-architecture-enfants

Didier Cornille, lui, a choisi le livre. Il s’est donné pour mission de transmettre un goût et une sensibilité pour l’architecture aux enfants. C’est avec un triptyque qu’il amorce son travail. Toutes les maisons sont dans la nature, Tous les gratte-ciel sont dans la nature et Tous les ponts sont dans la nature. Entre 2012 et 2014, le designer s’est lancé le défi d’expliquer et d’intéresser les enfants au travers de livres.

Quel intérêt y a-t-il à sensibiliser les enfants à une discipline si complexe ? Comment s’y prendre ? Que doit signifier l’architecture pour un enfant qui grandit aujourd’hui dans le monde que nous connaissons ?

Pour répondre à ces questions, nous avons demandé à Didier Cornille de nous éclairer.

Qui est Didier Cornille ?

didier-cornille-architecture

Didier Cornille, c’est un parcours artistique entre enseignement et création. Professeur aux Beaux Arts de Lille, puis au Mans, c’est actuellement à Paris qu’il pratique.

Bien qu’il soit très curieux, l’architecture n’était pas une discipline que Didier Cornille maîtrisait. C’est au travers de deux ouvrages, MINI-MAXI et BON VOYAGE publiés en 2009 et en 2010 que l’auteur s’est familiarisé avec le monde de l’édition. Par ces réalisations, il a souhaité offrir aux enfants, et pourquoi pas aux adultes, un premier regard sur l’architecture moderne en partageant sa découverte.

« Je pense que c’est important d’avoir des ouvrages comme ça de personnes qui viennent de l’extérieur. Cela permet d’offrir un regard distancé, naïf et critique. Quand j’ai écrit ces ouvrages j’avais finalement un regard aussi neuf que les enfants sur le sujet. »

Design et architecture racontent des histoires autour des objets et des lieux… A nous de les raconter aux enfants !

A partir de 2012, Didier Cornille se lance dans l’aventure avec son premier ouvrage, Toutes les maisons sont dans la nature. C’est en se basant sur les jeux de l’enfance qu’il communique avec les plus jeunes. Les bâtiments sont représentés par le crayon. Un moyen de médiation plus attractif selon l’auteur.

« J’aime beaucoup m’adresser aux enfants ! Et j’ai un trait de crayon assez enfantin au final, ça fonctionnait bien ! »

cornille-architecture-moderne

Ce premier volume offre un panorama sur l’architecture moderne. Il montre l’évolution de la mode en architecture à travers le temps et  l’espace. L’ouvrage sensibilise aux plus grands : Franck Lloyd Wright, Le Corbusier, Jean Prouvé ou encore Rem Koolhaas. Dix maisons individuelles des plus grands architectes du siècle dernier sont présentées. Chacune d’entre elles représente une révolution : apport du béton, de l’acier ou arrivée des parois mobiles.

Le deuxième opus reprend la même logique autour de la construction des gratte-ciel. Source de fantasmes, ces constructions en hauteur permettent de construire solide, léger et aujourd’hui bioclimatique.

Les ponts sont dans la nature présente les ponts, du plus moderne au plus spectaculaire. Des structures en béton à celles en bois, technique et esthétique sont mises en avant.

cornille-pont-batiment

« J’ai beaucoup voyagé avec mes enfants. Je pense que découvrir, c’est très important ! Il faut voir d’autres manières de vivre et d’autres manières de penser. J’ai cherché à susciter la curiosité et le plaisir de la découverte chez les enfants. Mon travail de professeur m’a certainement aidé à cette vulgarisation. »

Pourquoi transmettre l’architecture aux enfants ?

De nombreuses écoles et initiatives existent pour transmettre l’art de la conception et de la construction aux enfants. Le CAUE de Paris, la Cité de l’architecture & du patrimoine, l’Ordre des Architectes : diverses structures spécialisées dialoguent avec les enfants. Pourquoi faut-il sensibiliser les enfants à ces thématiques ?

Les fondations de la pédagogie de l’architecture se sont bâties dans les années 80. C’est un terrain qui s’est notamment développé en lien avec le milieu de l’enseignement. La démocratisation des disciplines passe par l’école.

« Il est finalement légitime que les enfants connaissent le lieu où ils vivent et ceux où ils vont vivre. C’est important de les sensibiliser à la modernité et au contemporain. Les enfants ont potentiellement le droit de préconiser des solutions, de participer et de contribuer à l’architecture. »

En ce sens, il est important de « susciter leur curiosité ». Cela leur permet d’appréhender les échelles, les volumes, les espaces et donc leur environnement. La forme pédagogique et l’aspect discursif qui sont installés développent des facultés particulières chez les enfants. Ces compétences leur permettraient de devenir des adultes créatifs, coconstructeurs d’un monde où chacun trouvera mieux sa place. La complexité de la société et de l’environnement est ainsi appropriée par les enfants, qui deviennent donc acteurs et usagers d’un cadre de vie qu’ils ont choisi. Ils apprennent ensemble dès le plus jeune âge à construire une citoyenneté active et consciente à partir d’un vecteur spatial. Voyager à travers l’architecture et son histoire participe également à la création d’une culture commune.

Le métier d’architecte revêt un caractère multidimensionnel. C’est un métier de la complexité, de la patience, de la précision, de la curiosité et de l’application du rêve à la réalité. Des thématiques qui, si elles ne s’appliquent pas aux enfants, ne correspondent à personne.

« L’architecture, ce n’est pas une icône figée. L’architecture c’est une histoire. C’est quelque chose de relatif. C’est un ensemble d’anecdotes. Ce sont des gens, des histoires humaines qu’il faut raconter aux enfants. »

Travailler avec les enfants ?

Pour ses premiers essais, Didier Cornille n’a pas rencontré d’enfants. C’est surtout Sophie Giraud, qui travaille pour la maison d’édition Helium, qui l’a beaucoup soutenu.

« Tout au long de mon projet, Sophie Giraud m’a dit « nous allons faire de la vraie architecture ! » Nous avons voulu donner de vraies informations, pas seulement aborder un sujet. »

 Présenter les défis d’hier en illustrant les solutions c’est aussi préparer les plus jeunes aux défis de demain. L’imaginaire des enfants est sans limites. Nous faisons face aujourd’hui aux défis de densité, de développement durable ou encore de mixité sociale. Comment l’imagination débordante des enfants répond-elle à cela ? Quelle plus-value leur candeur et leur audace peuvent-elles apporter à l’équation ?

Didier Cornille nous répond : « je pense que les enfants nous apportent le souci du détail. Ils ont cette agilité mentale qui leur permet de prêter attention aux détails sur lesquels l’adulte ne s’arrête plus. Ils nous montrent des choses que nous ne voyons plus, et nous permettent de penser autrement. »

Une force sur laquelle Didier Cornille veut s’appuyer pour son prochain projet. Cette fois-ci, il traitera du lien entre les enfants et la ville. Pour cela, il est parti à la rencontre des associations qui sensibilisent les enfants à la ville. Un changement d’échelles pour le designer qui nous révèle bien des surprises ! Aucun détail n’est encore fourni sur la date de livraison, mais une chose est sûre, Didier Cornille va encore nous surprendre et nous apprendre !

 

Lumières de la Ville

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir