Briques de poussière made in China

29 Jan 2016

Pour lutter contre le smog, cet épais brouillard de pollution qui recouvre le ciel de Pékin depuis plus d’un an, les autorités chinoises avaient décidé en 2015 de prendre des mesures d’intervention d’urgence.

L'artiste Nut Brother explique que l'idée d’aspirer la pollution lui est venue à force d'entendre quotidiennement des rapports inquiétants sur la qualité de l'air à Pékin. © Tom Phillips

L’artiste Nut Brother explique que l’idée d’aspirer la pollution lui est venue à force d’entendre quotidiennement des rapports inquiétants sur la qualité de l’air à Pékin. © Tom Phillips

Plusieurs milliers d’usines avaient été fermées dans la capitale et sa région, mais sans résultat probant. L’artiste chinois Nut Brother, quant à lui, s’est attaché à matérialiser cette pollution en se promenant pendant trois mois dans les rues de Pékin avec un simple aspirateur. L’artiste a régulièrement publié les photos de son expérience sur le réseau social chinois Weibo. Au bout de cent jours, il était en mesure de remplir une brique avec les particules solides aspirées au gré de ses déambulations urbaines. Le résultat fait froid dans le dos, montrant par la preuve le taux de pollution alarmant dont souffre Pékin. Reste à inventer l’aspirateur à pollution permettant de faire littéralement disparaître les particules nocives…

Découvrez la vidéo de Nut Brother sur le Huffington Post :

http://www.huffingtonpost.fr/015/12/02/chine-brique-pollution-air-pekin-cop21-climat-paris_n_8692434.html

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir