Best of « Eau » : découvrez les 3 articles les plus lus

8 Août 2017

Retrouvez dans ce best of nos 3 articles les plus lus depuis le début de l’année autour de la thématique de l’eau. Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir des projets pour développer des solutions liés à l’environnement.

En zone inondable, différents choix par Demain la Ville

Les maisons flottantes dans la ville d Ijburg a amsterdam

À Amsterdam, on a anticipé l’élévation du niveau des eaux en réalisant une centaine de maisons flottantes dans le nouveau quartier d’IJburg : ici, un programme économique (Marlies Rohmer, architecte, 2011). © Roos Aldershoff Fotografie

Face au risque d’inondation, deux types de stratégies de politique urbaine se distinguent. La première vise à résister à l’aléa. Les zones habitées sont sécurisées à l’aide de déversoirs et de digues qui ne sont pourtant jamais à l’abri d’une défaillance. Une autre stratégie est d’accepter et intégrer le risque en s’adaptant afin de permettre un retour à la normale le plus rapidement possible après l’inondation. Le manque de foncier constructible dans certaines villes justifie ainsi, sur des terrains exposés aux faibles crues, l’édification de bâtiments montés sur pilotis ou dotés d’un rez-de-chaussée inondable.

> Découvrez les logements flottants.

 

Tous à la plage ! par Usbek & Rica

grande-motte-station-balneaire-architecture

La Grande-Motte a obtenu le label « patrimoine du XXème siècle » en 2010. Ouverte en 1968, elle a été conçue par l’architecte Jean Balladur. © Pierre Riby

La Cité de l’architecture & du patrimoine proposait du 19 octobre au 12 février 2017 une exposition intitulée « Tous à la plage ! » qui se penchait sur les villes balnéaires et leur devenir. L’occasion de s’intéresser à nouveau à cet urbanisme particulier, dans le contexte d’un milieu naturel à respecter, le littoral.

> Découvrez l’urbanisme balnéaire.

 

Approches participatives par Demain la Ville

projet association habitant catastrophe japon

Une séance de concertation avec des habitants rescapés du tsunami, organisée par l’association ArchiAid
autour d’un projet architectural de reconstruction. © Tatsuya Fujii

Un développement de la ville cohérent implique pour chaque citadin d’être un spectateur attentif mais aussi de se mobiliser comme acteur à l’échelle du quartier. Les approches bottom-up et participatives peuvent conduire à une lecture plus souple et pertinente d’un territoire urbain, des risques – démontrés ou seulement perçus comme menaçants et des réponses qu’il est possible d’apporter en conséquence. En cas de catastrophe, chacun doit retrouver en soi l’énergie de réengager le dialogue de façon informelle et de monter des projets.

> Découvrez les différentes approches participatives.

Demain la Ville

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir