365 projets pour changer le monde (1/2)

10 Fév 2014

L’entreprise toulousaine Efficycle a publié un rapport intitulé
« 2013 en 365 initiatives pour réinventer notre monde ». Une revue de presse web qui fait la part belle aux projets de développement durable visant à transformer l’espace urbain.

Spécialisée dans la veille sur les enjeux du développement durable, l’entreprise toulousaine Efficycle a publié, début janvier, un ebook téléchargeable gratuitement. Intitulée « 2013 en 365 initiatives pour réinventer notre monde », cette revue de presse web recense « les initiatives responsables qui apportent des réponses optimistes et concrètes aux problèmes environnementaux mondiaux ». Autant de projets encore neufs, lancés par des start-ups, des citoyens ou des ONG, et relayés en 2013 par les médias français sur Internet. Dans cette liste, on trouve de tout : des solutions durables (« Du sable pour emprisonner le pétrole lors des marées noires »), des projets futuristes (« La voiture volante franco-américaine ») ou bien des idées farfelues mais prometteuses (« Les déjections canines comme source d’électricité », « Des cigarettes qui font pousser des plantes »). Sans surprise, l’espace urbain figure en bonne place dans cette revue de presse de l’innovation, qu’il s’agisse de recyclage, de création de nouvelles sources d’énergie, d’habitat innovant ou de transport durable. Certains ont déjà été relayés sur le blog Demain la ville (« Quand l’urbanisme devient participatif », « L’habitat coopératif, une troisième voie pour le logement ? ») mais beaucoup d’autres méritent aussi le détour. Coup de projecteur sur dix projets urbains ambitieux de l’année 2013 sélectionnés par Efficycle.

CoolSpin, le cône solaire

La société américaine V3Solar travaille à la mise au point d’un panneau solaire en forme de cône, capable de pivoter sur lui-même pour s’autorefroidir. Baptisé CoolSpin, ce cône solaire doit permettre de produire de l’électricité pour un coût un tiers moins élevé qu’en utilisant un panneau classique.

http://www.youtube.com/watch?v=wVVUTze-3xY

Retrouvez l’article sélectionné par Efficycle sur le site L’énergeek

La bouteille qui éclaire les bidonvilles

Prenez une bouteille en plastique vide, remplissez-la d’eau et d’un peu de javel, percez un trou dans le toit en tôle d’une maison de fortune, accrochez-y la bouteille, et la lumière du soleil pourra se réfracter à l’intérieur. Une solution découverte par Alfredo Moser, qui espère que son projet Liter of Light permettra d’éclairer 1 million de foyers dans les bidonvilles d’ici à 2015.

Retrouvez l’article sélectionné par Efficycle sur le site Courantpositif.fr

Habiter dans un silo à pétrole

Le cabinet d’architecture danois Pink Cloud propose de transformer les quelques 49 000 silos à pétrole du pays en immeubles pouvant accueillir des habitations écologiques. Encore faut-il démanteler ces silos, les transporter sur le lieu d’implantation final, et les équiper de panneaux solaires, de murs végétaux et de cuves de récupération des eaux de pluie.

Le cabinet d'architectes Pink Cloud propose de démanteler les silos à pétrole pour en faire des habitations écologiques. Copyright : Pink Cloud

Le cabinet d’architectes Pink Cloud propose de démanteler les silos à pétrole pour en faire des habitations écologiques. Copyright : Pink Cloud

Retrouvez l’article sélectionné par Efficycle sur le site Univers-Nature.com

Arcachon offre des vélos à ses habitants

Inciter les citoyens à se mettre au vélo, c’est bien. Leur offrir un vélo, c’est encore mieux. En janvier 2013, la ville d’Arcachon s’est engagée à fournir une bicyclette à tous les habitants de la ville qui en feraient la demande. Une solution moins coûteuse que l’installation d’un système de vélos en libre service.

Retrouvez l’article sélectionné par Efficycle sur le site de Terra Eco

La maison en algues vivantes

Imaginé par le cabinet d’architecture Splitterwerk et la société d’ingénierie Arup, Smart BIQ est un immeuble d’habitation original. Érigé à Hambourg, sa façade est recouverte de 129 panneaux en verre, remplis d’eau et de nutriments pour y faciliter la croissance de micro-algues. « C’est un premier pas vers des bâtiments en entière synergie avec la technologie et l’environnement », a déclaré Jan Wurm, le coordinateur du projet.

Retrouvez l’article sélectionné par Efficycle sur le site Rue 89

Lire la suite de l’article : 365 projets pour changer le monde (2/2)

Usbek & Rica

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir